Comments ?

Faites moi part de vos ressentis et expériences…

12 réponses sur “Comments ?”

  1. UN APRES MIDI DE MARS

    Depuis que je vous ai rencontré
    je ne pense plus qu’à vous retrouver
    bien trop loin de vous je m’ennuie
    l’imagination est ma seule compagnie

    Je suis assailli de pensées inavouables
    plein d’idées et de passions coupables
    je suis rempli de rêves irréalisables
    les réaliser sans vous n’est pas concevable

    J’ai encore les choses à l’esprit
    les événements tels qu’ils se sont produits
    je vais tenter de les raconter
    avant que de ma mémoire ils ne soient effacés

    Un jour alors j’ai pris la route
    vers la grande ville éloignée
    fébrile je me suis mis en route
    en direction de votre donjon isolé

    Le trajet m’a paru si long
    bien que j’ai fait au plus vite
    en dépit de la circulation
    et des aléas climatiques

    A peine les obstacles franchis
    tout essoufflé d’avoir couru
    en raison du retard subi
    de peur de la sanction encourue

    Car vous faire attendre il n’est pas permis
    c’est pourquoi penaud je me suis avancé
    escomptant que votre bienveillance
    l’emporterait sur votre impatience

    A peine à l’étage la porte s’est ouverte
    dans votre domaine vous m’avez accueilli
    et alors que je me suis présenté
    avec un sourire vous m’avez écouté

    Bien insignifiant je me suis senti
    alors que magnifique vous étiez
    face à vous, en effet je suis bien petit
    tandis que superbe vous paraissiez

    Votre assurance m’a fait me calmer
    et grâce à vos paroles j’ai été apaisé
    votre maîtrise était impressionnante
    votre présence était rassurante

    Dans l’appartement vous m’avez invité
    jusqu’à la salle de bain vous m’avez mené
    là vous m’avez fait me déshabiller
    puis vers votre chambre vous m’avez entraîné

    Dans la pièce aux rideaux tirés
    baignant dans une lumière tamisée
    une musique aux accents mélodieux
    m’enveloppe d’un sentiment mystérieux

    Moi face au lit vous derrière moi placée
    dans vos bras vous m’avez enlacé
    contre mon corps votre corps appuyé
    ma peau nue vos mains ont caressé

    Des promesses à mon oreille susurrées
    des délices à mon attention murmurés
    avec autorité ma tête vous avez encagoulé
    j’ai eu par vos doigts habiles le pénis ceinturé

    Le corps en avant vous m’avez poussé
    alors en votre pouvoir j’ai été réduit
    plié en deux tout à votre merci
    puis sur le lit en levrette j’ai été exposé

    Votre pénis dans la main vous m’avez fait tenir
    devant ce si beau phallus j’ai été en admiration
    me tenant la tête, la bouche vous m’avez fait ouvrir
    afin que je puisse vous prodiguer une fellation

    Puis derrière moi vous êtes repassée
    mes fesses de vos mains douces vous avez exploré
    puis tandis que d’une main vous excitiez mes tétons
    avec l’autre lentement vous entamiez l’inspection

    De mon anus vous avez commencé à vous occuper
    par vos caresses à l’attendrir, à l’assouplir et à le titiller
    de vos doigts agiles pour que lentement il puisse s’ouvrir
    et le convaincre qu’à plus imposant il lui faudra s’offrir

    Puis vos doigts du sphincter anal vous avez ressorti
    votre godemichet vous m’avez introduit
    lentement mais inexorablement il est entré
    entièrement en moi vous l’avez fait entrer

    Un lent va-et vient vous avez entamé
    fait de mouvements et de poses alternés
    j’avais la sensation de me dilater de m’ouvrir
    sans autre sentiment que de vouloir vous appartenir

    Puis d’un seul coup vous vous êtes retirée
    me laissant alors complètement désemparé
    mais vous eûtes vite fait de me rassurer
    devant moi vous vous êtes à nouveau présentée

    Vous étiez équipée d’un plus gros braquemart
    Il était si gros que je ne pouvais y croire
    j’ai ouvert grande ma bouche tout tremblant de désir
    mais malgré tout mes efforts je ne pus l’engloutir

    Voyant cela et me prenant alors en pitié
    vous êtes aussitôt repassée de l’autre côté
    introduisant l’un après l’autre chacun de vos doigts
    dans mon anus luisant pour en élargir l’endroit

    Tout rempli de désir et d’excitation
    redoutant et espérant en moi la pénétration
    je fus bientôt peu à peu investi
    par votre bel outil lentement introduit

    J’avais néanmoins peur d’être blessé
    tellement gros et long il était
    maîtrisant l’instrument en virtuose que vous étiez
    aucun dommage cependant ne m’avez infligé

    Donnant de temps à autre de petits coups de reins
    vos mains tantôt sur mes hanches et caressant mes reins
    ou entre mes fesses pour écarter mon anus
    au moment précis où vous insériez votre phallus

    Je ne pensais pas possible d’entièrement l’accueillir
    tout au plus une partie mais pas la totalité
    Vous m’avez au final complètement possédé
    je n’aurais jamais cru pouvoir autant jouir

    A nouveau votre mouvement vous avez arrêté
    me laissant tout tremblant et de plaisir frustré
    entièrement hors de moi vous êtes ressortie
    vous m’avez mis sur le dos allongé sur le lit

    Vous avez entrepris d’attacher mes pieds
    l’un après l’autre et les jambes relevées
    sur le cadre du lit entièrement enchaînés
    j’étais alors à votre regard totalement exposé

    Dans ma bouche un bâillon par vous a été enfoncé
    vous avez actionné la poire sitôt celui-ci avalé
    je ne pouvais plus rien dire ni vous échapper
    même si j’avais pu en aucun cas je ne l’aurais fait

    M’ayant mis totalement en votre pouvoir
    vous êtes revenue entre mes jambes vous asseoir
    pour m’enduire à nouveau l’anus de lubrifiant
    guettant mes réactions à chacun de vos attouchements

    Vos doigts un par un vous avez introduit
    lentement dans mon rectum à présent assoupli
    si j’avais pu je vous aurais supplié de me violer
    mais le baîllon dans ma bouche m’empêchait de crier

    Deux doigts alors vous avez enfoncé
    puis trois et quatre et le poing tout entier
    de mon esprit mon corps avait été retranché
    ce dernier tout à vous désormais appartenait

    Votre personnalité à moi s’était imposée
    mon corps ne formant qu’un avec votre volonté
    il gisait là ligoté sans pouvoir réagir
    ce n’est plus à moi mais à vous qu’il devait obéir

    Votre main en moi jusqu’au poignet enfoncée
    bougeait en tout sens se tournait ressortait
    pour aussitôt plus profondément repartir
    me procurant au passage des bouffées de plaisir

    Alors une main placée en cornet à l’entrée de l’anus
    l’élargit pour permettre à l’autre de franchir l’orifice
    la surprise passée de plaisir je crus défaillir
    et pensais que rien de plus fort ne pourrait advenir

    Oh combien je me faisais d’illusion
    car sans limite est votre imagination
    c’était sans compter sur votre détermination
    à m’emmener plus loin dans vos pérégrinations

    Alors que j’avais déjà été bien dilaté
    De but en blanc vous m’avez annoncé
    qu’à votre double-fist je n’avais pas goûté
    et qu’il était hors de question que je passe à côté

    Tel que j’étais pieds et poings attachés
    les fesses offertes et ouvertes à souhait
    je ne pouvais en aucune manière protester
    l’aurais-je pu que je ne l’aurais jamais fait

    Face à moi les mains jointes vous m’avez regardé
    un sourire sur vos lèvres a soudainement flotté
    une étrange lueur dans vos yeux a brillé
    alors lentement sur moi vous vous êtes penchée

    A l’entrée de l’anus vos mains s’appuyèrent
    d’une seule poussée et elle me traversèrent
    martyrisant au passage l’orifice enflammé
    remplissant entièrement le rectum dilaté

    A ce moment de douleur je crus me déchirer
    mais aussitôt après je me suis senti possédé
    comme jamais auparavant je ne l’avais été
    ce fut un moment de jouissance inégalé

    Que dire encore de plus après tout ceci ?
    sinon que de votre pied vous m’avez possédé
    jusqu’au talon celui-ci vous l’avez introduit
    et que de coups délicieux vous m’avez martelé

    Mais également que votre bras tout de noir gainé
    semblable à une anguille souple luisante et musclée
    vous l’avez très profondément en moi insinué
    et tel un serpent une grotte vous m’avez exploré

    Il advint enfin que sous vos caresses magiques
    que vous m’avez prodigué avec tant d’affection
    survint finalement le moment fatidique
    auquel vous m’avez conduit avec détermination

    C’est l’instant prévu par vous de ma délivrance
    l’action magique amenant ma jouissance
    car Maîtresse vous l’êtes assurément
    des corps du temps comme des événements

    Mon corps est à présent apaisé et mon esprit libéré
    vous m’avez touché par votre grâce et votre bonté
    face à vous j’ai abdiqué toute volonté
    enfin j’ai été sidéré par votre dextérité

    Je pensais avant de vous voir qu’avec tout mon vécu
    la probabilité d’être surpris ne m’était pas venue
    c’est la preuve du contraire que vous m’avez infligé
    c’est une leçon de vie que vous m’avez administré

    Vous êtes infiniment plus qu’une dominatrice
    ce qui fait de vous une déesse une artiste
    outre votre parfaite maîtrise de la question
    c’est que vous y ajoutez la tendresse et la passion

    Je n’aspire maintenant plus qu’à vous revoir
    je compte les semaines et les mois qui nous séparent
    combien passe lentement le temps qui s’égrène
    jusqu’à ce que le chemin vers vous me ramène

    vendredi 10 avril 2020

  2. Maîtresse Jasmine, une très talentueuse artiste m’a reçu ce soir dans son atelier.
    J’y ai vécu le chaud et le froid….
    Comment est-ce possible ? Une voix si douce pour des mains habiles et cruelles, un merveilleux sourire pendant une séance de SM sans tabou, une présence amicale face à un soumis traité avec sadisme…. le tout avec une remarquable élégance.
    Merci Maîtresse Jasmine, j’ai, grâce à vous, visité l’enfer et …découvert le paradis.
    A la prochaine peut-être ?

  3. Jeudi 25 juillet, rencontre avec Maîtresse Jasmine. La porte est ouverte, j’entre. Je dois attendre dans le salon, un petit moment, je sens l’adrénaline prendre possession de tout mon corps. Et j’entends, sa voix douce, mais implacable de venir la rejoindre ce que je fais. Ordre de me déshabiller et là, de suite elle me pose un bâillon gonflable, elle sait bien que j’ai tendance à trop parler. Là, le flamant rose est coincé, car à part des bruits bizarres que j’émets, Maîtresse Jasmine me souris de ce sourire qui vous dit qu’il va se passer des choses étranges. Ce qui fut le cas. Pour cette rencontre, le curseur à mon avis Maîtresse Jasmine le montât assez haut. Rentré chez moi, je lui envoie un sms pour la remercier de son Art de la domination et de ce qu’elle m’a fait subir ce matin, Maîtresse Jasmine me répond ” qu’elle a adoré me torturer, même si c’est encore Soft “. Je pense que la prochaine fois ( j’ai hâte ) mon éducation sera beaucoup beaucoup plus poussé, mais vous le savez, entre les mains de Maîtresse Jasmine tout est possible et au fond de moi-même, je n’attends que cela. Merci Maîtresse Jasmine et vivement que je repasse le seuil de votre donjon. Respectueusement Flamand rose.

  4. Jamais une femme et encore moins une dominatrice ne ma donnée autant de Plaisir dans la souffrance infligée et de Bonheur ainsi que le sentiment d’appartenir corps et âme à Maîtresse Jasmine. Et si j’emploie ces mots d’une simplicité désarmante, c’est qu’aucun superlatifs ne pourraient dire mieux. Merci Maîtresse Jasmine.

  5. Le cheptel

    Depuis plusieurs jours il devenait évident que Maîtresse Jasmine voulait réunir un cheptel de soumis.

    Et puis surprise elle n’est pas seule elle est accompagnée d’une apprentie dominatrice.

    Ils étaient tous là présent à l’heure, chacun ayant son rôle bien défini.

    4 beaux soumis comme sait les sélectionner Maîtresse Jasmine.

    Un chien, qui a passé son temps entre sa niche et le palan, à prendre des coups de fouet, remerciant ces 2 tyranniques dominatrices par un joli baise-main. Les zébrures rouge vif seront magnifiques,

    Une petite travestie mignonne comme un cœur, habillé d’une petite robe, de bas tenue par un porte jarretelle et de jolis escarpins, elle se fera sodomiser plusieurs fois, son clito dégoulinant en permanence.

    Un soumis sanglé dans un harnais de torse que se fera malmener les tétons dans tous les sens par les deux déesses.

    Un beau soumis qui se fera prendre par un énorme gode, fixé au sublimissime harnais de Maîtresse Jasmine, lui je puis vous dire qu’il pris grave dans le cul.

    Et puis moi la chipie

    Maîtresse Jasmine avait décidé de me prêter, je n’aime pas cela car je suis craintive.

    Une chipie s’habitue à SA Maîtresse, elle n’aime pas subir d’autres sensations que celle de SA Maîtresse, je ne suis pas à l’aise mais Maîtresse en a décidé autrement.

    Par contre c’est elle qui préparera ma rondelle afin recevoir les coups de boutoir du godemichet qui prendra possession de mon fondement.

    En récompense de ma dévotion, je fus autorisé à prendre en bouche les queues qui étaient présentent çà et là, un vrai régal.

    Merci Maîtresse pour ce très bel après-midi.

    Humblement.

    Tsss tsss tsss …

    Chipie

  6. Une vraie dominatrice aime la domination
    Une vraie dominatrice aime soumettre
    Une vraie dominatrice aime son/ses soumis (es)
    Une vraie dominatrice domine par amour et par plaisir
    En cela Maîtresse Jasmine est une vraie dominatrice

    Récit véridique validé par Maîtresse Jasmine.

    Un sms arrive sur mon téléphone “Soit présent à Mon donjon dans 30 minutes”.
    Pour ceux qui ne connaissent pas Maîtresse Jasmine, un conseil soyez à l’heure.
    Heure précise, je sonne. “Entre, enlève tes chaussures et ton pantalon, boit ça !”
    Il s’agit de 50 cl d’eau très fortement citronnée. Je bois le plus vite possible.
    “Penche-toi en avant”. Je m’exécute.
    Maîtresse Jasmine m’introduit une seringue anale remplie de 5 cl de glycérine pure.
    Pour ceux qui ne connaissent pas c’est un laxatif ultra puissant, ça a le don de vous vider les intestins en un rien de temps.
    Elle me tend une couche-culotte que je m’empresse de mettre.
    “Remets ton pantalon et tes chaussures on va faire des courses.
    Nous voilà donc partit ensemble en ville.
    Il ne s’est pas écoulé 5 à 6 minutes, nous sommes sur le trottoir, mes sphincters s’ouvrent, je ne peux absolument rien faire, ma couche se remplie inexorablement, les 50 cl d’eau citronnée faisant également leur effet. Mon jean est très serré, j’ai peur que ça déborde. Les matières s’étalent et me tartinent les fesses, le tout mélangé à l’humidité de l’urine.
    Je pue, j’ai honte, je marche à 5 mètres derrière ma Maîtresse. Nous nous promenons ainsi pendant 90 minutes.
    Nous sommes enfin de retour chez elle. Ouf, je vais pouvoir enlever cette couche, prendre une douche, me laver et me parfumer.
    Là sur le pas de la porte avec son très joli sourire habituel Maîtresse Jasmine prend à deux mains mes joues et dépose un baiser de tendresse, “Rentre chez toi ma Chipie, je pense que tu ne vas pas trainer, à bientôt”.

    Tsss, tsss, tsss !…

    Chipie

  7. Si la chipie que je suis ne se sent pas protégée, je ne ferai rien pour ma Maîtresse.

    Une confiance complète envers ma Maîtresse va donner à la chipie que je suis la possibilité de connaître de nouvelles expériences que je n’aurais peut-être jamais imaginé faire.

    La confiance entre ma Maîtresse et la chipie que je suis doit s’acquérir dès le début et s’entretenir au cours du temps.

    Si la confiance s’effrite, la relation risque d’exploser et il sera difficile à la chipie que je suis de pouvoir exaucer les désirs de Ma Maîtresse avec conviction.

    Alors oui Maîtresse j’ai toute confiance en Vous.

    Un petit clin d’œil qui vous fera sourire ci-dessous

    Tsss, tsss, tsss !…

    Chipie

  8. Que dire de Maitresse Jasmine ,c’ est jolie jeune femme , sublime,sympa et très accueillante ,Maitresse jasmine sait vous mettre à l’aise ,c’ est bien la reine du fist … elle sait s’y prendre, et que dire de sa collection de gode ceinture ??
    Une rencontre d’une extreme douceur.
    Merci de votre Bienveillance.
    Phil

  9. J espère bientôt devenir la sous merde de cette dominatrice à la voix très sensuel…..à très bientôt mademoiselle… votre futur full slave toilet

  10. Maitresse Jasmine est une délicieuse dominatrice au charme fou à la hauteur de sa sévérité, avec elle une séance est très intense et professionnelle. Je la recommande au vrai soumis, expérience exigée et ouverture “d’esprit”, à bientôt…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *